Avant de rejoindre les Alpes et le lac de Serre-Ponçon, les dix Diam24 OD vont s’affronter une dernière fois sur la façade Atlantique à l’occasion d’un raid côtier. Le parcours d’une distance de 45 milles nautiques dans l’embouchure de la Gironde emmènera les marins naviguer de Royan à la pointe de Suzac en passant par Saint-Palais-sur-Mer, le phare de Cordouan et la pointe de Grave. Des conditions légères sont attendues sur le plan d’eau. Les équipages vont devoir composer avec une dizaine de nœuds de vents de secteur nord-est, faiblissant au fil de la journée.

Le top départ du raid côtier sera donné à 10h30. Les concurrents devront de nouveau composer avec un fort courant aujourd’hui. La journée s’annonce donc engagée avec beaucoup de manœuvres à enchaîner sous un soleil de plomb. En haut du classement, le faux pas n’est pas permis. Avec deux petits points d’écart, Groupe Atlantic et Helvetia Blue by Normandy Elite Team se rendent coup pour coup au fil des journées de compétition. Si les normands sont toujours en tête depuis la première journée à Dunkerque, le team de Clément Cron ne lâchera rien. La situation est presque identique entre Royan Atlantique et Helvetia Purple by Normandy Elite Team qui se disputent la troisième marche du podium et comptent eux aussi deux petits points d’écart, à l’avantage du local de l’étape. Gaultier Tallieu et ses équipiers comptent bien mettre à profit leur connaissance du terrain pour poursuivre la bonne dynamique entamée sur les parcours construits d’hier. Avec seulement cinq points de retard, l’équipage belge de Be.Brussels – Kidibul Powered by Flying Frogs reste cependant à portée tir et peut encore venir jouer les trouble-fête dans la course à la qualification à la super finale de Serre-Ponçon.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour Voile