Au lendemain d’une jolie performance lors du ralliement entre Saint-Vaast-la-Hougue et Diélette (4e place), l’équipage de Normandy Youth a vécu une journée beaucoup plus compliquée ce samedi, sur les parcours construits. Lors de la troisième course du jour, les jeunes Normands sont entrés en collision avec Royan Atlantique. « Ils étaient tribord amure, nous avons abattu pour les éviter mais j’ai lofé un peu trop tôt et nous sommes montés sur leur safran bâbord. Le choc a abîmé l’avant de notre flotteur bâbord », explique Noé Ackermann, skipper de Normandy Youth. « Si ça prend l’eau à l’intérieur de la coque, ça va être galère à réparer. Il va falloir examiner plus précisément la casse. Espérons que ce soit réparé pour le ralliement de demain. » Contraint d’abandonner cette journée de parcours construits, l’équipage de Normandy Youth a fait preuve de solidarité et a donné un safran aux marins de Royan Atlantique, qui ont ainsi pu participer aux courses suivantes. Le Diam24 OD Normandy Youth a été sorti de l’eau. Une analyse détaillée des dégâts est en cours dans les locaux du club de voile de Diélette, pour déterminer les réparations à effectuer, et voir s’il est possible de participer au ralliement de demain, entre Diélette et Erquy.

 

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour Voile