Ce mercredi 14 juillet, les dix équipages du Tour Voile sont en pause. C’est par la route qu’ils rejoignent Châtelaillon-Plage, un jour de repos bien mérité après onze journées de courses intenses. Cette pause bienvenue, peu après la mi-parcours, est l’occasion de dresser un premier bilan de cette 44e édition après les cinq étapes en Mer du Nord (Dunkerque) et en Manche (Le Havre, Saint-Vaast-la-Hougue, Diélette, Erquy) ; et avant les rendez-vous atlantiques (Châtelaillon-Plage, Royan) puis la Grande Finale très attendue sur le lac de Serre-Ponçon, dans les Alpes.

étapes ont été disputées jusqu’à présent : Dunkerque, Le Havre, Saint-Vaast-la-Hougue, Diélette et Erquy.

11 journées de course ont été validées : cinq parcours construits, trois ralliements, trois raids. Une journée de parcours construits a été annulée au Havre, le 6 juillet, en raison de conditions météo défavorables.

étapes restent à disputer : Châtelaillon-Plage (du 15 au 17 juillet), Royan (du 18 au 20 juillet) et Serre-Ponçon (du 22 au 24 juillet). Cela représente neuf journées de course.

ralliements ont déjà été effectués : Le Havre/Saint-Vaast-la-Hougue, Saint-Vaast-la-Hougue/Diélette et Diélette/Erquy. C’est la première fois depuis l’arrivée du Diam24 OD comme support du Tour Voile (en 2015) que des courses reliant deux villes-étapes sont organisées. Il reste un dernier ralliement au programme de cette édition 2021 : Châtelaillon-Plage/Royan (dimanche 18 juillet)

59 milles La distance de la plus longue course jamais organisée en Diam24 OD sur le Tour Voile, lors du ralliement entre Diélette et Erquy.

équipages différents ont remporté des journées : Groupe Atlantic (six victoires), Helvetia Blue by Normandy Elite Team (trois victoires), B.E. Brussels – Kidibul Powered by Flying Frogs (une victoire) et Helvetia Purple by Normandy Elite Team (une victoire).

équipage a occupé la place de leader au classement général. Vainqueur de la première journée de parcours construits à Dunkerque, Helvetia Blue by Normandy Elite Team n’a depuis jamais lâché la première place, faisant preuve d’une régularité remarquable. La plus « mauvaise » performance de cet équipage : la troisième place (sur les parcours construits de Diélette et sur le raid d’Erquy).

points séparent le leader Helvetia Blue by Normandy Elite Team de son dauphin au classement général, Groupe Atlantic. Après le raid entre Saint-Vaast-la-Hougue et Diélette, l’écart était monté à 9 points. Depuis, Groupe Atlantic refait petit à petit son retard.

points séparent les équipages classés de la troisième place à la cinquième place au classement général : 42 points pour Royan Atlantique, 44 points pour B.E. Brussels – Kidibul Powered by Flying Frogs et Helvetia Purple by Normandy Elite Team. Sachant que seulement les quatre premiers accèderont à la Super Finale de Serre-Ponçon, on peut s’attendre à un match très intense entre ces bateaux.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour Voile