C’est demain, vendredi 2 juillet, que débutera à Dunkerque la 44e édition du Tour Voile. Annulée en 2020 en raison du contexte sanitaire, la classique estivale fait un retour attendu et repart sur une nouvelle dynamique. Dix équipages sont en lice (dont deux 100 % féminins), pour la plupart composés de jeunes marins prometteurs. L’épreuve commencera par une journée de parcours construits, devant la plage de Malo-les-Bains.

Un sentiment prédomine ce jeudi, à la veille du lancement du Tour Voile 2021 : l’impatience. Cet après-midi, les dix équipages engagés ont profité des jolies conditions pour tirer quelques bords devant la grande plage de Malo-les-Bains, à Dunkerque. Cette ultime navigation a permis de vérifier différents aspects techniques, de faire des tests de vitesse face aux autres bateaux et de travailler les automatismes à bord, encore et encore. Dans le même temps, le Village de l’épreuve a ouvert ses portes et les festivités ont ainsi pu débuter. Alors que les équipages seront présentés au public ce soir à 18h, les Dunkerquois étaient déjà nombreux cet après-midi à visiter l’ensemble des stands qui compose le Village 2021. Dès demain matin, les Diam24 OD prendront part à l’exercice des parcours construits, ces régates entre des bouées disputées au plus près de la côte, afin que le public puisse profiter du spectacle.

« Ce Tour va être sympa à courir et à suivre, il va y avoir du jeu »

La motivation des équipages est décuplée par le fait qu’ils ont été privés de Tour Voile l’an dernier. « Nous avons fait d’autres choses en 2020 mais on sentait qu’il manquait un truc. Cela fait vraiment plaisir d’être de retour sur le Tour », explique Pauline Courtois, skipper de l’équipage 100 % féminin Helvetia Purple by Normandy Elite Team, qui participe pour la cinquième fois à l’épreuve. « Nous sommes notamment curieuses de tester les ralliements (les parcours qui relient deux villes-étapes par la mer, NDR). Nous n’avons pas encore eu l’occasion d’en faire en Diam24 OD. C’est un aspect qui nous plaît beaucoup dans le nouveau format proposé. Ce Tour Voile va être sympa à courir et à suivre, il va y avoir du jeu. »

Des équipages à surveiller

Pour mémoire, la Normandie Cup, dernière épreuve de préparation avant le Tour Voile (disputée du 17 au 20 juin dernier au Havre), avait été remportée par Helvetia Blue by Normandy Elite Team juste devant Groupe Atlantic et Royan Atlantique. Tous ces équipages seront à surveiller. Skipper de Royan Atlantique, Gaultier Tallieu et ses équipiers attaquent leur premier Tour Voile avec de belles ambitions. « Nous avons chacun des qualités individuelles qui font monter l’équipage vers le haut », dit-il. « Nous espérons pouvoir performer et terminer dans les quatre premiers au classement général. Nous avons toutes nos chances et nous pouvons surprendre nos adversaires, y compris les plus expérimentés. »

Le Tour du renouveau et de la jeunesse

Certains équipages viennent avant tout pour engranger de l’expérience et progresser tout au long de l’épreuve. C’est le cas du deuxième team 100 % féminin, Imagine For Margo, composé de jeunes navigatrices venues de Normandie et de Dunkerque. « Notre projet s’est monté en très peu de temps, nous naviguons ensemble depuis seulement un mois et demi », souligne Margot Venin, skipper de cet équipage. « Notre objectif sur le Tour est d’apprendre ensemble, de créer une bonne dynamique et d’apporter de la visibilité à l’association Imagine For Margo qui lutte pour aider à la recherche contre le cancer de l’enfant. » Également très jeune, l’équipage local de Dunkerque Voile espère exploiter sa connaissance du plan d’eau pour faire une belle entame. « Il va notamment falloir bien prendre en compte le courant », prévient le barreur Zacharie Louis. On n’en saura pas plus. À la veille du début des régates, il est hors de question de livrer ses petits secrets.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour Voile