Ce Tour Voile 2021 nous avait habitué à des bagarres serrées, des retournements de situation, des victoires au bout du suspense… mais sur le raid de ce mardi 20 juillet, ce ne fut pas le cas. Helvetia Blue by Normandy Elite Team a dominé la journée sans partage en passant en tête toutes les marques d’un parcours raccourci par manque de vent. Grâce à cette victoire tout en maîtrise, l’équipage normand reprend 3 points sur son dauphin Groupe Atlantic et peut sereinement se tourner vers la dernière étape alpine de Serre-Ponçon. Mal engagé en début de ce parcours côtier, Groupe Atlantic a su revenir dans le match pour couper la ligne d’arrivée en deuxième position. Helvetia Purple by Normandy Elite Team complète le podium du jour et revient à un point de la troisième place.

C’est avec une pression maximale à l’approche de la super finale de Serre-Ponçon et une fatigue qui commence à se faire sentir après 16 journées de course déjà courues, que les marins se sont élancés sur un raid côtier en embouchure de Gironde. Vent faible, courant et soleil de plomb étaient au menu du jour pour les équipages. Il a fallu faire preuve d’une grande lucidité et d’une maitrise stratégique pour tirer son épingle du jeu aujourd’hui. Cette dernière confrontation en Atlantique était décisive, que ce soit pour la place de leader (disputée entre Groupe Atlantic et Helvetia Blue by Normandy Elite Team) ou pour les 3e et 4e places qualificatives pour la Super Finale de Serre-Ponçon (entre Royan Atlantique, Helvetia Blue by Normandy Elite Team et BE.Brussels – Kidibul Powered by Flying Frogs).

26 milles entre Royan, Saint-Palais-sur-Mer, le banc de sable de Cordouan, la pointe de Grave et la pointe de Suzac…

C’est à 10h30 précises que le comité de course a donné à Royan le top départ du cinquième raid de ce 44e Tour Voile (après ceux de Dunkerque, Le Havre, Erquy et Châtelaillon-Plage). Après un rappel individuel pour Be.Brussels – Kidibul powered by Flying Frogs, Emile et Normandy Youth, les Diam24 OD ont progressé vers Saint-Palais-sur-Mer avant de saluer le majestueux phare de Cordouan, plus ancien phare de France encore en activité. Celui que l’on surnomme le « phare des rois, rois des phares » culmine à 67,5 mètres au-dessus de la mer et compte 301 marches. Le manque de vent a ensuite contraint la direction de course à raccourcir le parcours. Les équipages ont alors enroulé la sixième marque et sont revenus longer le banc de sable de Cordouan pour ensuite contourner de nouveau la bouée de Saint-Palais-sur-Mer. Les marins ont ensuite progressé à travers l’estuaire de la Gironde entre la pointe de Grave et la pointe de Suzac avant de rallier la ligne d’arrivée.

Helvetia Blue by Normandy Elite Team avait les crocs !

Après les parcours construits de la veille terminés en deuxième position, Helvetia Blue by Normandy Elite Team avait à cœur de vite réagir pour ne pas voir son concurrent principal au classement général, Groupe Atlantic, revenir à sa hauteur, ou pire, lui voler le leadership. C’est chose faite, et de bien belle manière ! Dans la continuité d’un bon départ, l’équipage de Clément Michel a dominé les débats de la tête et des épaules sur l’ensemble du parcours. Les Normands ont passé toutes les marques de ce parcours raccourci en tête avant de franchir la ligne d’arrivée mouillée devant Royan en vainqueurs après 3 heures et 58 minutes de course. Cette victoire sur la dernière épreuve courue en façade Atlantique permet à Clément Michel, Louise Acker, Pierrick Letouzé, Théau Guilcher et Jules Ducelier de consolider leur leadership et d’aborder sereinement la dernière étape alpine de Serre-Ponçon.

Revenu dans le match après un début de course poussif (5e à la marque de parcours de Saint-Palais-sur-Mer et 6e à celle de Cordouan), Groupe Atlantic termine deuxième de ce raid royannais 6 minutes et 12 secondes après Helvetia Blue by Normandy Elite Team. L’équipage mené par Clément Cron a eu à maintes reprises les clefs en mains pour recoller voire dépasser son rival pour la victoire, sans pour autant réussir à transformer l’essai et stopper la suprématie normande qui dure depuis le coup d’envoi de ce Tour Voile 2021.

Helvetia Purple by Normandy Elite Team maintient la pression sur Royan Atlantique

En terminant le raid du jour troisième, l’équipage 100% féminin mené par Pauline Courtois prend la direction des sommets avec seulement un petit point de retard sur son adversaire direct, Royan Atlantique. En s’adjugeant la cinquième place du parcours côtier, l’équipage belge de Be.Brussels – Kidibul powered by Flying Frogs est le grand perdant du jour. Avec sept points de retard sur la quatrième place qualificative, Arnaud Vasseur et ses coéquipiers ont grandement hypothéqué leur chance d’accéder à la super finale de Serre-Ponçon.

En route vers les Alpes 

Demain, les marins vont pouvoir reprendre leur souffle lors de cette journée de transfert, avant de s’attaquer à la dernière étape alpine tant attendue. Le lac de Serre-Ponçon sera le théâtre des deux dernières journées de compétition puis de la super finale de ce Tour Voile 2021. Vivement jeudi !

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour Voile