Cette 44e édition du Tour Voile était attendue après une annulation l’an dernier en raison du contexte sanitaire. Le 2 juillet dernier, ce sont donc dix équipages sur-vitaminés qui se sont élancés de Dunkerque. Au cours des huit étapes au programme, les teams ont assuré un show époustouflant mené sur un rythme effréné. Le Tour Voile 2021 a tenu son rang comme l’ont souligné les différents skippers passés rendre visite à la flotte. Thomas Ruyant à Dunkerque, Michel Desjoyeaux à Royan, Alexia Barrier ou Vincent Riou à Serre-Ponçon ont tous été bluffés par le niveau de jeu sur l’eau et ont rappelé combien l’épreuve comptait parmi les rendez-vous incontournables de la voile française.

Durant les trois semaines de course, les équipages ont fait preuve d’une maitrise très précise du Diam24 OD et d’un engagement sans faille. Les régates ont été engagées et partagées avec un public enthousiaste de retrouver l’épreuve estivale.

Ce samedi a laissé place à une finale historique disputée sur le lac de Serre-Ponçon. Une dernière journée de courses menée tambour battant par les quatre équipages qui avaient réussi à se hisser dans ce tableau final (Groupe Atlantic, Helvetia Blue by Normandy Elite Team, Helvetia Purple by Normandy Elite Team, Royan Atlantique). Les régates disputées sous un format de match racing ont été spectaculaires. Un vent soutenu de 12 nœuds avec des rafales atteignant les 18 nœuds a donné lieu à de belles figures de style de la part des trimarans et a demandé aux teams une exigence et une concentration de chaque instant.

Groupe Atlantic est le grand vainqueur de ce Tour Voile 2021 au terme d’un parcours d’exception et d’un duel acharné aujourd’hui face à Helvetia Blue by Normandy Elite Team. Une victoire qui vient ponctuer trois semaines de régate au plus haut niveau pour l’équipage de Clément Cron, vainqueur de dix des dix-neuf journées disputées avant la Super Finale.

Un quart de finale dominé sans partage par Helvetia Purple by Normandy Elite Team

Le départ du quart de finale opposant Royan Atlantique, quatrième du classement général, à Helvetia Purple by Normandy Elite Team, troisième a été donné à 13h05 précises dans une ambiance absolument palpitante. C’est avec le couteau entre les dents que Pauline Courtois et ses équipières ont abordé ce quart de finale. Après un départ maitrisé de l’équipage 100% féminin, les deux teams se sont livrés un féroce duel. Mais l’expérience de Pauline Courtois et la qualité de son équipage n’ont pas laissé beaucoup de doute quant à l’issue du match. Les Normandes ont réussi à élever la cadence pour maîtriser leur adversaire et glisser vers la ligne d’arrivée en tête. Une victoire sans appel qui, cumulée aux 2 points de bonus acquis grâce à leur troisième place du classement général, a permis aux filles de prendre la direction de la demi-finale.

Groupe Atlantic impérial en demi-finale

C’est sûr de leur force après les deux dernières journées de qualification gagnées haut la main et un quart de finale remporté brillamment, que Pauline Courtois, Lola Billy, Maëlenn Lemaitre et Audrey Ogereau se sont présentées sur le plan d’eau, prêtes à créer l’exploit face au redoutable équipage de Groupe Atlantic. Après un début de demi-finale serré, Clément Cron et ses équipiers ont fait parler leur qualité technique pour prendre l’avantage. En soignant ses manœuvres et en réalisant des bords d’une impeccable propreté, l’équipage de Groupe Atlantic s’est assuré une victoire pleine de maîtrise dans cette demi-finale. Un succès qui leur ouvre les portes de la finale.

Une finale attendue

Ce sont donc bien les deux grands animateurs de ce Tour Voile 2021 qui se sont retrouvés pour l’ultime confrontation de cette Super Finale en match race. Helvetia Blue by Normandy Elite Team et Groupe Atlantic ont proposé une finale de haute volée. Partis avec deux points de retard, Clément Cron et ses équipiers ont été solides mentalement pour remporter les deux premières manches et ainsi remettre les compteurs à zéro. À égalité de points à l’entame de la troisième et dernière manche de cette finale, les deux protagonistes ont régaté au contact, maintenant le suspense jusqu’à la ligne d’arrivée. Mais ce sont bien Clément Cron, Valentin Sipan et Aristide Gasquet qui coupent la ligne d’arrivée en premier et remportent le Tour Voile 2021. A bord, le trio n’a pas tardé à laisser exploser sa joie, saluant lors d’un ultime bord la foule massée sur les berges du lac de Serre-Ponçon.

A terre, l’équipage, dernier à sortir de l’eau, a été accueilli par l‘ensemble des teams de cette édition 2021. Chacun tenant à saluer un travail proche de la perfection de la part de Groupe Atlantic aujourd’hui sur le lac de Serre-Ponçon. Ils sont ainsi les premiers à s’imposer sur un final original en eau douce. Les filles d’Helvetia Purple by Normandy Elite Team sont quant à elles le premier team 100% féminin à monter sur le podium du Tour Voile depuis sa création. Décidément, cette édition aura donc marqué fortement l’histoire d’une épreuve qui n’en finit pas de passionner et d’amener au plus haut niveau des jeunes talentueux comme l’ont prouvé les dix équipages engagés cette année.

Imagine for Margo vainqueur du raid solidaire

En parallèle de la Super Finale, les Diam24 OD classés de la cinquième à la dixième place du classement général, ont participé cet après-midi à un raid solidaire. C’est Imagine for Margo qui remporte cette épreuve. Une victoire symbolique qui lui a permis de mettre en valeur l’association Imagine for Margo soutenue par l’équipage de Margot Vennin. L’association participe à la recherche contre le cancer et accompagne les familles qui font face à la maladie chez l’un de leur enfant.

ILS ONT DIT

Clément Cron – Groupe Atlantic :

« Nous n’avons pas réussi à finir premier à l’issue de la phase qualificative mais nous nous sommes dits que rien n’était perdu, que nous avions encore toutes nos chances pour la Super Finale. Je ne suis pas issu du match race, mais nous avions une équipe super. Techniquement, Valentin Sipan et Aristide Gasquet ont fait un travail incroyable. A chaque fois, ils étaient dans le dur. Ils n’ont rien lâché. Aurélien Pierroz était là et heureusement… Il connaissait déjà toutes les ficelles du match race et il m’a expliqué les erreurs à ne pas faire. Nous sommes quatre personnes complémentaires et je pense que c’était la meilleure équipe que l’on puisse rêver. Je suis très content. Je ne réalise pas encore ce que nous venons de faire. Je pense que ça sera le cas lorsque je vais appeler mon père et que je vais lui annoncer la bonne nouvelle. »

Clément Michel – Helvetia Blue by Normandy Elite Team :

« Dans la première manche, nous avons mis un peu de temps à comprendre comment était le vent. Groupe Altantic avait déjà le recul de sa demi-finale. Les deux matchs suivants ont été très disputés. Notre manque d’expérience s’est fait ressentir, surtout dans ce format de match race sur lequel nous ne sommes pas habitués. Nous étions moins à l’aise techniquement que nos concurrents. Malgré tout, nous sommes très contents. Nous avons trouvé une bonne stratégie pour rester en tête des phases qualificatives d’un bout à l’autre. Malheureusement, en finale nous ne parvenons pas à gagner le seul match sur trois qu’il fallait. C’est la vie. C’était une belle bataille. Il n’y a pas de regrets que ce soit Groupe Atlantic qui gagne. Il le mérite. »

Pauline Courtois – Helvetia Purple by Normandy Elite Team :

« Nous sommes ravies de concrétiser cette troisième place même si nous sommes un peu déçues de ne pas rivaliser plus que ça lors de la demi-finale. Nous savions que dans ces conditions là, la moindre différence technique était importante. Nous sommes ravies de terminer sur le podium du Tour Voile ! Si on nous avait proposé ce résultat au début du mois, nous aurions signé direct ! Nous sommes ravies du travail qui a été fait tout au long de l’épreuve et nous avons déjà très envie de revenir l’an prochain. »

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour Voile