Après une journée décevante hier dans le ralliement entre Saint-Vaast-la-Hougue et Diélette (8e place), l’équipage de Groupe Atlantic s’est remobilisé en remportant les parcours construits disputés ce samedi. Vainqueurs hier, B.E. Brussels – Kidibul Powered by Flying Frogs a terminé deuxième, juste devant Helvetia Blue by Normandy Elite Team, leader au classement général. La journée a été difficile pour Normandy Youth qui est entré en collision avec Royan Atlantique durant la troisième course du jour, et a dû abandonner le reste de la journée. Demain, la flotte s’élancera pour le troisième ralliement de cette 44e édition, entre Diélette et Erquy.

Au lendemain du ralliement depuis Saint-Vaast-la-Hougue, et avant de se rendre à Erquy demain, les marins du Tour Voile se sont retrouvés à Diélette pour des parcours construits. Devant les vertes falaises du Cotentin, cinq courses ont été disputées dans un vent encore une fois bien léger et instable, et un courant important. Réaction de Groupe Atlantic, nouvelle belle performance de l’équipage franco-belge, collision entre deux Diam24 OD : voici ce qu’il faut retenir de cette journée animée où tout s’est joué lors de la cinquième et dernière course.

Groupe Atlantic, vainqueur de la journée : « Il faudra compter sur nous jusqu’au bout ! »

Les journées se suivent et ne se ressemblent pas pour Groupe Atlantic qui après une huitième place décevante hier, a parfaitement réagi en gagnant aujourd’hui. « Ça fait du bien au moral. Nous avions à cœur de montrer qu’il faudra compter sur nous jusqu’au bout ! », souligne Valentin Sipan. « On est là pour vivre de telles journées où on se bat du début à la fin, avec plein de rebondissements. Nous avons bien répondu présent sur la dernière course. Nous allons bien préparer le ralliement de demain, il va y avoir beaucoup de pièges, il faudra être vigilant. Nous sommes de retour dans le match ! »

L’équipage franco-belge sur une bonne dynamique

L’équipage de B.E. Brussels – Kidibul Powered by Flying Frogs, vainqueur du ralliement entre Saint-Vaast-la-Hougue et Diélette hier, a confirmé ce samedi sa montée en puissance avec aujourd’hui à bord Yannick Lefebvre, Tom Pelsmaekers et Nicolas Ferellec. « On rate la victoire de peu mais nous sommes tout de même très contents de notre journée. On perd encore un peu dans les manœuvres donc on doit être plus malins que les autres pour compenser », souligne le barreur Yannick Lefebvre. « On commence à se connaître et à avoir plus d’automatismes à bord. Tout est de plus en plus fluide donc on arrive à mettre plus d’énergie dans la stratégie et moins dans la technique. Il faut continuer comme ça ! » B.E. Brussels – Kidibul Powered by Flying Frogs gagne une place au classement général, en quatrième position.

Fortunes diverses pour les Normands

Troisième aujourd’hui, l’équipage d’Helvetia Blue by Normandy Elite Team confirme sa belle régularité et reste leader au classement général, avec 7 points d’avance sur Groupe Atlantic. Royan Atlantique, qui complète le podium provisoire, a vécu une journée animée, victime d’une collision avec Normandy Youth sur la troisième course. Royan Atlantique a pu prendre part aux deux autres régates de la journée, ce qui n’a pas été le cas des jeunes Normands, dont l’avant du flotteur bâbord a été bien endommagé. « Royan Atlantique était tribord amure, nous avons abattu pour les éviter mais j’ai lofé un peu trop tôt et nous sommes montés sur leur safran bâbord. Le choc a abîmé notre flotteur », raconte Noé Ackermann, skipper de Normandy Youth. Des réparations vont être effectuées, en espérant qu’elles permettent au jeune équipage de reprendre la course dès demain. Ce dimanche, le troisième ralliement du Tour Voile 2021 mènera les concurrents de Diélette à Erquy, soit un parcours de 62 milles très complet, avec notamment un passage à proximité de Jersey.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour Voile