Robin Follin et ses hommes rallument la flamme !

19 juillet 2019 - 18:24

Robin Follin, Gaulthier Germain et Antoine Rucard ont frappé fort ce vendredi en remportant les Stades Nautiques à Hyères. Cette performance, couplée à la 5e place de Team Beijaflore, permet à l’équipage de Cheminées Poujoulat de revenir à seulement 6 points du leader du Tour Voile ! Respectivement 2e et 3e aujourd’hui, Team Réseau Ixio - Toulon Provence Méditerranée et Golfe du Morbihan Breizh Cola vont jusqu’au bout batailler pour une place sur le podium au Général, voire plus en cas de défaillances des leaders... Tout va se jouer ce week-end à Nice lors d’un Acte 100 % Stades Nautiques. Les deux dernières journées du Tour s’annoncent haletantes, d’autant que les points compteront double lors de la Super Finale de dimanche, qui réunira les dix premiers au Classement Général.

Comme le prévoyaient les concurrents et les observateurs du 42e Tour Voile, tout va se jouer à Nice et probablement lors de la Super Finale disputée dimanche.  

Beijaflore et Cheminées Poujoulat jouent les prolongations

Robin Follin, Gaulthier Germain et Antoine Rucard (Cheminées Poujoulat) ont grappillé 3 points à Team Beijaflore durant l’Acte 6 à Hyères. 4e du Raid côtier hier (juste derrière Beijaflore), ils ont aujourd’hui remporté les Stades Nautiques, décrochant leur deuxième victoire (la précédente avait été acquise à Dunkerque). Valentin Bellet, Guillaume Pirouelle et Valentin Sipan ont dû se contenter de la 5e place aujourd’hui. Ils gardent ce soir les commandes du Tour mais avec seulement 6 points d’avance sur Cheminées Poujoulat. C’est à Nice que les deux leaders se départageront.  

Team Réseau Ixio - Toulon Provence Méditerranée et Golfe du Morbihan Breizh Cola convoitent le podium

Mathématiquement, plusieurs équipages peuvent encore prétendre au podium du Tour Voile 2019 (il reste 150 points à distribuer), mais deux ont pris un ascendant intéressant et confirmé leur bonne forme aujourd’hui. Team Réseau Ixio - Toulon Provence Méditerranée (skipper : Sandro Lacan) et Golfe du Morbihan Breizh Cola (Charles Dorange) sont ce soir 3e et 4e au Classement Général, séparés de 11 points. Bien que distancés, les deux teams omanais (EFG Private Bank Monaco et Renaissance Services) ne se démobiliseront pas et resteront en embuscade.  

Deux nouveaux finalistes à Hyères

Deux équipages jeunes se sont qualifiés pour leur première Finale ce vendredi. Groupe Atlantic a été récompensé de sa ténacité, après avoir fait de belles courses de qualification depuis le début du Tour. Clément Cron, Aristide Gasquet et Raphaël Censier ont remporté le Prix Antargaz de la Combativité pour l’Acte 5 de Hyères. L’autre nouvel entrant en Finale a été Helvetia Blue by Normandy Elite Team (Aurélien Pierroz, Sébastien Riot, Théo Constance). En huit journées de Stades Nautiques, 16 équipages (sur 23) sont parvenus à se hisser au moins une fois en Finale. On note enfin la belle prestation d’un équipage local, Pink Lady - Pays de l’Or - Sud de France (Gabriel Skoczek), 4e des Stades Nautiques du jour.

Réactions :

Robin Follin (Cheminées Poujoulat) : « Cela faisait un petit moment qu’on n’avait pas remporté une journée. Nous étions toujours placés mais pas gagnants. On va aborder le dernier Acte du Tour Voile avec un classement très serré. C’est le cas chaque année et c’est ce qui fait le charme de cette belle épreuve. Le match continue, que le meilleur gagne ! Rendez-vous est pris à Nice. »  

Guillaume Pirouelle (Team Beijaflore) : « Les conditions étaient difficiles aujourd’hui, il fallait garder son calme. On limite la casse. C’est déjà bien d’arriver à Nice en tête. Comme l’an dernier, le Tour va se jouer en Super Finale dans un vent un peu bizarre, on s’y attendait ! On ne se met pas la pression. Demain, on fera notre course. Et on verra en Super Finale dimanche s’il y a une stratégie particulière à adopter… »  

Sandro Lacan (Team Réseau Ixio - Toulon Provence Méditerranée) : « Je crois que ça va bien se battre à Nice. Pour l’instant, il n'y a pas trop d’air de prévu. Il n'est pas impossible qu'on ait des finales ou ça distribue et où ça joue dans tous les sens. On a quelques points de retard, mais c’est toujours jouable. Il y a deux ans, on avait récupéré 11 points en une journée. Là, on en a 17 à rattraper en deux jours, c’est possible ! »  

Charles Dorange (Golfe du Morbihan Breizh Cola) : « Nous sommes dans une bonne dynamique depuis l’arrivée en Méditerranée. Ça se passe très bien dans l’équipe, tout le monde est impliqué et fait ce qu’il a à faire. On s’est économisés physiquement pour être au top jusqu’à Nice, l’équipage a bien tourné. Le podium est jouable. »

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour Voile

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus