Le Tour se joue ce week-end !

20 juillet 2019 - 11:03

C’est dans la légère brise de Nice (4 à 8 nœuds prévus) que les 23 équipages du 42e Tour Voile vont prendre part ce samedi à des Stades Nautiques décisifs. Seulement 6 points séparent le leader Team Beijaflore de Cheminées Poujoulat. L’équipage de Team Réseau Ixio - Toulon Provence Méditerranée compte bien se mêler à la bagarre, tout en surveillant Golfe du Morbihan Breizh Cola qui reste dans le coup pour le podium. A tous les niveaux de la flotte, cette avant-dernière journée du Tour ne manque pas d’enjeux !

C’était à prévoir tant le niveau est homogène et relevé : le 42e Tour Voile va se jouer devant la promenade des Anglais, lors des deux journées de Stades Nautiques disputées ce week-end. Deux équipages sont au coude-à-coude pour la gagne : Team Beijaflore et Cheminées Poujoulat. Les équipages de Team Réseau Ixio - Toulon Provence Méditerranée et de Golfe du Morbihan Breizh Cola se disputent le podium, en gardant dans un coin de leur tête la possibilité de chasser les deux leaders. A noter que Cheminées Poujoulat et Golfe du Morbihan Breizh Cola jouent également la victoire dans le Classement Jeune.  

On surveillera aussi ce week-end le match entre deux teams omanais (EFG Private Bank Monaco et Renaissance Services) pour la 5e place, et celui entre CER-Ville de Genève et Gregory Lemarchal Les Sables d’Olonne pour la victoire en amateurs.  

Tous les équipages ont à cœur de finir sur une bonne. Cette journée est la dernière chance de se qualifier en Finale. Pour le moment, 16 équipages sur 23 sont parvenus à disputer au moins une Finale de Stades Nautiques.    

Réactions des trois premiers au classement Général :  

Valentin Bellet (Team Beijaflore) : « C’est le money time. Nous sommes contents d’aborder ce dernier Acte avec un petit matelas d’avance. On a nos petites idées sur la manière d’aborder ces deux dernières journées mais on s’adaptera évidemment... »  

Robin Follin (Cheminées Poujoulat) : « On cogite pas mal depuis quelques jours aux différents scénarios possibles. On préférerait être devant au Général mais la position de chasseur a un côté confortable, on est peut être plus libérés, on se dit qu’on n’a rien à perdre. Cette journée est décisive, elle conditionnera les matchs de demain en Super Finale de demain. Le Tour va se jouer à quelques points, tout va dépendre de cette journée. »

Sandro Lacan (Team Réseau Ixio - Toulon Provence Méditerranée) : « Nous aimons cette position de chasseur. Nous ne sommes pas dans le même groupe de qualification que Beijaflore et Poujoulat aujourd’hui. On espère se mesurer à eux en fin de journée… »

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour Voile

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus