Le Tour se joue ce week-end !

20 juillet 2019 - 11:03

C’est dans la légère brise de Nice (4 à 8 nœuds prévus) que les 23 équipages du 42e Tour Voile vont prendre part ce samedi à des Stades Nautiques décisifs. Seulement 6 points séparent le leader Team Beijaflore de Cheminées Poujoulat. L’équipage de Team Réseau Ixio - Toulon Provence Méditerranée compte bien se mêler à la bagarre, tout en surveillant Golfe du Morbihan Breizh Cola qui reste dans le coup pour le podium. A tous les niveaux de la flotte, cette avant-dernière journée du Tour ne manque pas d’enjeux !

C’était à prévoir tant le niveau est homogène et relevé : le 42e Tour Voile va se jouer devant la promenade des Anglais, lors des deux journées de Stades Nautiques disputées ce week-end. Deux équipages sont au coude-à-coude pour la gagne : Team Beijaflore et Cheminées Poujoulat. Les équipages de Team Réseau Ixio - Toulon Provence Méditerranée et de Golfe du Morbihan Breizh Cola se disputent le podium, en gardant dans un coin de leur tête la possibilité de chasser les deux leaders. A noter que Cheminées Poujoulat et Golfe du Morbihan Breizh Cola jouent également la victoire dans le Classement Jeune.  

On surveillera aussi ce week-end le match entre deux teams omanais (EFG Private Bank Monaco et Renaissance Services) pour la 5e place, et celui entre CER-Ville de Genève et Gregory Lemarchal Les Sables d’Olonne pour la victoire en amateurs.  

Tous les équipages ont à cœur de finir sur une bonne. Cette journée est la dernière chance de se qualifier en Finale. Pour le moment, 16 équipages sur 23 sont parvenus à disputer au moins une Finale de Stades Nautiques.    

Réactions des trois premiers au classement Général :  

Valentin Bellet (Team Beijaflore) : « C’est le money time. Nous sommes contents d’aborder ce dernier Acte avec un petit matelas d’avance. On a nos petites idées sur la manière d’aborder ces deux dernières journées mais on s’adaptera évidemment... »  

Robin Follin (Cheminées Poujoulat) : « On cogite pas mal depuis quelques jours aux différents scénarios possibles. On préférerait être devant au Général mais la position de chasseur a un côté confortable, on est peut être plus libérés, on se dit qu’on n’a rien à perdre. Cette journée est décisive, elle conditionnera les matchs de demain en Super Finale de demain. Le Tour va se jouer à quelques points, tout va dépendre de cette journée. »

Sandro Lacan (Team Réseau Ixio - Toulon Provence Méditerranée) : « Nous aimons cette position de chasseur. Nous ne sommes pas dans le même groupe de qualification que Beijaflore et Poujoulat aujourd’hui. On espère se mesurer à eux en fin de journée… »

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour Voile