Coup double pour Beijaflore !

7 juillet 2018 - 18:03

Ce samedi à Dunkerque, les 26 équipages du Tour Voile ont à nouveau enchaîné les régates à un rythme effréné, à l’occasion de Stades Nautiques physiques. Brillant vainqueur de la journée, l’équipage de Beijalore réalise une excellente opération en s’emparant au passage des commandes du Tour. Respectivement 2e et 3e aujourd’hui, #Sailing Arabia Powered by Oman Sail et Lorina Limonade Golfe du Morbihan occupent ce soir les mêmes places au classement général. Demain, les teams se retrouveront à Dunkerque pour une troisième journée de Stades Nautiques consécutive, une première dans l’histoire du Tour !

Etre régulier aux avant-postes, attaquer sans pour autant prendre trop de risques, capitaliser sur les bonnes manches, se remobiliser après les régates plus difficiles, être présent physiquement et inspiré tactiquement, profiter d’un brin de réussite parfois... Les paramètres sont nombreux pour espérer briller dans l’exercice très spécifique que constituent les Stades Nautiques. Ce samedi à Dunkerque, les 26 équipages du Tour Voile sont partis sur l’eau avec la ferme intention de bien faire, afin d’accéder à la Finale du jour. Mais comme tous les jours, il n’y avait que huit tickets d’entrée.

Quatre « récidivistes », quatre nouveaux finalistes
Le rythme de la phase qualificative a été une nouvelle fois soutenu : dans chacun des deux groupes, cinq manches de qualification ont été lancées dans des conditions légères, similaires à celles d’hier. Parmi les huit finalistes de la première journée, quatre ont réussi à se hisser à nouveau dans cette course décisive. Il s’agit de Team Réseau Ixio (avec trois victoires de manche en phase de qualification), #Sailing Arabia Powered by Oman Sail, Lorina Limonade Golfe du Morbihan et Beijaflore.

Les quatre autres finalistes du jour étaient des nouveaux venus. Mis hors-jeu hier à cause de départs volés, Vivacar.fr et Cheminées Poujoulat ont parfaitement réagi aujourd’hui en terminant respectivement 3e et 4e dans le groupe Jaune. Très beau sursaut également du deuxième bateau omanais, Team Oman Sail, mené par Pierre Le Clainche, qui s’est aussi hissé en Finale, tout comme Team France Jeune (mené par Baptiste Hulin et Gauthier Germain). Quant aux locaux de Dunkerque Voile, ils jouent décidément de malchance : comme hier, il sont passés à 1 point de la Finale !

Beijaflore impérial en Finale, les Omanais en grande forme 

Le plateau de la Finale du jour était alléchant. Rappelons que pour cette course décisive, tous les compteurs étaient remis à zéro. Un équipage sorti vainqueur de son groupe de qualification pouvait donc très bien terminer dernier de cette Finale… Leader du Tour ce matin, le Team Réseau Ixio a fait les frais de cette règle, terminant 7e de la Finale et donc de la journée. Mais cet équipage peut se réjouir d’avoir atteint la Finale deux jours de suite et donc de rester dans le haut du tableau au Général.

Opportunistes, les hommes de Beijaflore (Valentin Bellet, Guillaume Pirouelle, Valentin Sipan) ont dominé les débats de bout en bout, remportant la Finale devant #Sailing Arabia Powered by Oman Sail et Lorina Limonade Golfe du Morbihan, déjà 3e hier. Très réguliers à Dunkerque, ces trois teams sont ce soir sur le podium provisoire du Tour. On note la très belle performance du deuxième équipage omanais, 4e de la Finale, qui se replace au classement Général, passant de la 23e place à la 14e. On le voit, tout peut aller très vite sur le Tour et c’est justement ce qui fait le sel de cette épreuve !

 

Réactions :

Guillaume Pirouelle (Beijaflore) : « Nous avons bien réussi nos qualifications mais la Finale est toujours un exercice délicat car on remet tout en jeu. Nous avons fait un super départ ce qui nous a permis d’accrocher la victoire. C’est un très beau début de Tour pour nous mais nous sommes bien conscients que tout reste à faire. »

Mathieu Richard (Sailing Arabia Powered by Oman Sail) : « Deux Finales, deux belles places : nous faisons un début de Tour solide. Nous sommes très satisfaits de la manière dont nous naviguons. Si on arrive à maintenir un tel niveau pendant deux semaines, on peut espérer un beau résultat. La super surprise du jour, c’est de voir nos copains du Team Oman Sail réagir de très belle manière après leur journée difficile d’hier. »

Kevin Péponnet (Lorina Limonade Golfe du Morbihan) : « Nous sommes pile dans les objectifs fixés, nous partons sur de bonnes bases. Ca tourne bien à bord, le bateau va vite. Nous ne vivons pas du tout le même début de Tour que l’an dernier où les choses avaient été très compliquées pour nous à Dunkerque. »

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour Voile

Partenaires du Tour Voile

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus